Co-organisé par Open Law* Le Droit Ouvert et le Village de la Justice, le grand salon consacré à toutes les transformations des métiers du droit ouvrira ses portes les 26 et 27 novembre prochains. 80 exposants, 150 legaltechs présentes, 150 conférenciers et 3500 visiteurs attendus !

Le fil rouge de la rencontre : repenser l’articulation entre l’Homme et la machine, humaniser la transformation numérique ! En effet, parler des bénéfices des technologies numériques sans penser la place des hommes est un non sens, les premières n’étant qu’un moyen au service des seconds. Les travaux engagés sur l’intelligence artificielle témoignent à la fois de l’apport de cette technologie pour la conception de nouveaux services, mais également des nouveaux enjeux juridiques qu’elle a pu faire émerger : éthique, souveraineté et gouvernance.

Efficacité, déterminisme, objectivité : les forces du numérique deviennent ses limites lorsqu’elles ne sont pas pondérées d’une intervention humaine. C’est encore plus vrai pour le secteur du droit en raison de l’importance de son objet : la gestion des rapports humains eux-mêmes.

Dans ce contexte, le droit peut être un puissant instrument de réponse aux enjeux techniques et éthiques posés par la technologie. Plus encore, il peut s’enrichir des technologies et offrir un socle protecteur de notre souveraineté et de nos droits fondamentaux face aux défis posés par ces perpétuelles évolutions.

Pour en savoir plus et vous inscrire, visitez, le site de LegalTech

Sponsors LegalTech 2019