L’ACPI organise des rencontres et des événements, privés ou ouverts au public. En tant qu’organisation patronale, engagée à l’international, notre association a vocation à être force de proposition. Pour parvenir à des solutions et à des positions partagées, nous favorisons l’intelligence collective.

Petits-déjeuners d’information

Temps d’apprentissage et de réflexion entre confrères, les petits-déjeuners de l’ACPI permettent d’étudier des questions techniques qui relèvent de la responsabilité du chef d’entreprise. Le travail est mené entre pairs, avec le soutien d’un ou plusieurs experts. Ces réunions favorisent le partage d’informations, d’expériences et de bonnes pratiques, y compris pour tirer le meilleur parti des réflexions menées au sein de la FICPI, notre fédération internationale.

IP Hour

Loin des réflexions studieuses, « l’IP Hour » de l’ACPI constitue un temps de détente pour nouer des liens plus étroits entre membres, sachant que ceux-ci exercent sur l’ensemble du territoire national. Cet afterwork est un moment festif et musical, conçu autour d’un thème. C’est une opportunité idéale pour accueillir des invités. En 2017, le premier IP Hour s’est déroulé sur la péniche Marcounet, amarrée au pied de l’Hôtel de Ville de Paris avec vue sur la cathédrale de Notre-Dame.

Les Matinales

Les Matinales de l’ACPI ont vocation à éclairer nos membres sur un certain nombre d’enjeux stratégiques. Organisées une fois par an sous la forme d’une demi-journée, elles réunissent experts, professionnels et décideurs publics. À travers ces rencontres, l’ACPI offre ainsi une opportunité de formation et de networking stratégique, et amplifie le rayonnement de l’association et de ses membres au sein de l’écosystème de l’innovation.

À la une : les Matinales 2019

À L’HEURE DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE ET DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, QUELLES OPPORTUNITÉS ET QUELS RISQUES POUR NOS MÉTIERS ?

L’Association des Conseils en Propriété Industrielle (ACPI) organise, en partenariat avec l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale, le think tank Emerize et la Chambre Nationale des Commissaires de Justice, la première conférence-débat consacrée à l’intelligence stratégique et sociétale des professions du droit et du chiffre.

Si ces professions entendent naturellement tirer parti des transformations en cours pour mieux accompagner leurs clients, quelle démarche doivent-elles suivre pour préserver les garanties liées à leur réglementation ?

Dépourvues de directeurs de l’innovation, peuvent-elles « tester et pivoter » pour innover ? Quel type de formation convient-il de prévoir pour accompagner l’évolution des collaborateurs ? Quelle gouvernance mettre en place pour relever les défis de demain ? Quels business models inventer ? L’interprofessionnalité peut-elle favoriser un changement de paradigme ?

Autant de questions à débattre au bénéfice d’une innovation humaniste porteuse de progrès ! Les professionnels sont invités à présenter leurs solutions, à aborder sans tabou les questions de sécurité liées à la dématérialisation des échanges et à débattre de l’importance d’une stratégie d’intelligence économique dans un monde où il devient de plus en plus difficile de distinguer le vrai du faux.

Au programme : deux tables rondes animées par Gaëlle Loinger-Benamran, conseil en propriété industrielle, co-fondatrice du cabinet TAoMA et Pierre-Louis Désormière, conseil en propriété industrielle, associé du cabinet Beau de Loménie. Et avec la participation de :

  • Éric Le Forestier, Conseil en propriété industrielle, Président de l’ACPI
  • Franck Macrez, Maître de conférences au CEIPI, Université de Strasbourg
  • Catherine Sauvat, Secrétaire général du cabinet Santarelli, Présidente du think tank Emerize
  • Anne Vila, Secrétaire général du cabinet Regimbeau
  • Denis Barbarossa, Expert-comptable, Président de IFEC
  • Johanne Mauchand, Avocate au Barreau de Paris, associée du cabinet Neptune AARPI
  • Christiane Féral-Schuhl, Avocate au Barreau de Paris, associée du cabinet Féral-Schuhl Sainte Marie, Présidente du CNB
  • Serge Garrigou, Géomètre-expert, Président de la commission numérique de l’UNAPL
  • Marc Levieils, Conseil en propriété industrielle, associé du cabinet Regimbeau
  • Éric Albou, Huissier de justice, associé de AY
  • Cyril Murie, Directeur de l’innovation et de la stratégie à la Chambre nationale des commissaires de justice
  • Xavier Lièvre, Notaire, associé de 14 Pyramides Notaires

Pour faire écho à leurs réflexions, les regards croisés de Paul Jolie, Conseiller spécial auprès du Chef du Service de l’Information Stratégique et de la Sécurité Economique (SISSE) et d’Olivier Babeau, Président fondateur de l’Institut Sapiens, professeur à l’université de Bordeaux et essayiste.

Programme court (PDF)
Programme détaillé (PDF)

MANAGEMENT, ORGANISATION ET BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

Gestion des compétences : quels enjeux, quels défis, quelles solutions ? Formation professionnelle : Les “Millénials” changent-ils la donne ? Comment adapter l’offre à la demande et gérer la pénurie de talents ? Nouveaux modes d’organisation du travail : souplesse ou contrainte pour les employeurs ? Professions réglementées, interprofessionnalité et dynamique start-up : quels effets sur la gouvernance, la relation collaborateurs et la relation clients ?

NOUVELLES OFFRES, NOUVEAUX BUSINESS MODELS ET PERSPECTIVES

Big data intelligence et business models : quelles stratégies pour renforcer la qualité de l’offre et préserver les marges ? Services d’intermédiation en ligne et plateformes numériques : face à l’agenda européen, où en sommes-nous ? Confidentialité des données : comment la normalisation permet de sécuriser les échanges électroniques ? Blockchain : quelles conséquences pratiques pour nos métiers et sur la chaîne de valeur de nos professions ? Stratégie et responsabilité sociétale : vers un notariat zéro.

Revivez les Matinales de l’ACPI !

À L’HEURE DE LA TRANSFORMATION NUMÉRIQUE ET DE L’INTELLIGENCE ARTIFICIELLE, QUELLES OPPORTUNITÉS ET QUELS RISQUES POUR NOS MÉTIERS ?

Le 2 octobre 2019, l’ACPI a organisé, en partenariat avec l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale, le think tank Emerize et la Chambre Nationale des Commissaires de Justice, la première conférence-débat consacrée à l’intelligence stratégique et sociétale des professions du droit et du chiffre.
Si ces professions entendent naturellement tirer parti des transformations en cours pour mieux accompagner leurs clients, quelle démarche doivent-elles suivre pour préserver les garanties liées à leur réglementation ?

Dépourvues de directeurs de l’innovation, peuvent-elles « tester et pivoter » pour innover ? Quel type de formation convient-il de prévoir pour accompagner l’évolution des collaborateurs ? Quelle gouvernance mettre en place pour relever les défis de demain ? Quels business models inventer ? L’interprofessionnalité peut-elle favoriser un changement de paradigme ?

Autant de questions débattues au bénéfice d’une innovation humaniste porteuse de progrès ! Les professionnels ont été invités à présenter leurs solutions, à aborder sans tabou les questions de sécurité liées à la dématérialisation des échanges et à débattre de l’importance d’une stratégie d’intelligence économique dans un monde où il devient de plus en plus difficile de distinguer le vrai du faux.

Au programme : deux tables rondes animées par :

  • Gaëlle Loinger-Benamran, conseil en propriété industrielle, co-fondatrice du cabinet TAoMA et
  • Pierre-Louis Désormière, conseil en propriété industrielle, associé du cabinet Beau de Loménie.

Et avec la participation de :

  • Éric Le Forestier, Conseil en propriété industrielle, Président de l’ACPI
  • Franck Macrez, Maître de conférences au CEIPI, Université de Strasbourg
  • Catherine Sauvat, Secrétaire général du cabinet Santarelli, Présidente du think tank Emerize
  • Anne Vila, Secrétaire général du cabinet Regimbeau
  • Denis Barbarossa, Expert-comptable, Président de IFEC
  • Johanne Mauchand, Avocate au Barreau de Paris, associée du cabinet Neptune AARPI
  • Christiane Féral-Schuhl, Avocate au Barreau de Paris, associée du cabinet Féral-Schuhl Sainte Marie, Présidente du CNB
  • Serge Garrigou, Géomètre-expert, Président de la commission numérique de l’UNAPL
  • Marc Levieils, Conseil en propriété industrielle, associé du cabinet Regimbeau
  • Éric Albou, Huissier de justice, associé de AY
  • Cyril Murie, Directeur de l’innovation et de la stratégie à la Chambre nationale des commissaires de justice
  • Xavier Lièvre, Notaire, associé de 14 Pyramides Notaires

2019 : LES TEMPS FORTS

L’ACCUEIL DE L’IHEDN

En ouverture, Jean-Christophe Cardamone, Ingénieur général de 1ère classe des études et techniques de l’armement, Chef du département des activités nationales, a rappelé, en présence de Guillaume Stevens, le partenariat signé en 2017 entre l’IHEDN et l’ACPI, pour une meilleure connaissance et maîtrise de l’intelligence économique et de la propriété industrielle.

LE GRAND TÉMOIN

Avec brio Olivier Babeau, Président fondateur de l’Institut Sapiens, professeur à l’université de Bordeaux et essayiste, s’est employé à casser 3 mythes tenaces : “Le numérique désintermédie et favorise la concurrence”, “Le numérique rend le monde plus transparent et compréhensible”, “Le numérique accroît la productivité et le bien-être au travail”. D’où l’importance de la culture et de la connaissance.

START-UP NATION

Paul Jolie, Conseiller spécial auprès du Chef du Service de l’Information Stratégique et de la Sécurité Économique (SISSE), a présenté les nouvelles missions de l’État en matière d’intelligence économique, sans se prononcer sur l’accompagnement des professions réglementées désireuses de saisir les opportunités du digital en se préservant de ses risques…

LES TABLES RONDES

Les changements qui s’opèrent et qui touchent de plein fouet nos professions règlementées sont nombreux et à évolution rapide. Et l’un des premiers points d’impact se situe directement au cœur du réacteur, c’est à dire dans nos cabinets, avec nos collaborateurs. L’enjeu est important : comment adapter nos structures, nos modes d’organisation et de management, et la façon dont nous nous adressons à nos clients ? Comment accompagner nos équipes face à ces changements profonds, les aider à évoluer ou se former à de nouveaux métiers ? Comment garder nos talents et en attirer de nouveaux ? Comment anticiper ces changements dès la formation initiale, dans nos universités ?

PREMIÈRE TABLE RONDE : MANAGEMENT, ORGANISATION ET BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL

Gaëlle Loinger-Benamran, modératrice de la première table ronde, s’est entourée de Catherine Sauvat et de Anne Vila, Secrétaires Générales des cabinets de CPI Santarelli et Regimbeau, et membres du think tank Emerize. Leur sujet : le défi des talents. Quelles sont les aspirations des nouvelles générations, comment attirer et fidéliser les talents, et comment accompagner les personnels administratifs dans ces changements profonds et faire évoluer leurs compétences ? Pour découvrir leurs solutions pratiques et, plus largement, comprendre les leviers que peuvent actionner les cabinets, nous vous invitons à visionner la vidéo de la conférence. Denis Barbarossa, Président de l’IFEC (Institut Français des Experts-comptables et Commissaires aux Comptes) a souligné que la profession comptable travaille sur son positionnement stratégique avec la chaire de l’IPAG et le groupe Vyv. L’agilité et la capacité de rebond sont au cœur des préoccupations des professionnels qui ont un rôle fondamental à jouer auprès des entreprises. Franck Macrez, Maître de conférence au CEIPI, a expliqué comment l’enseignement supérieur s’adapte pour former au mieux les futurs professionnels, y compris en faisant évoluer les façons d’enseigner. Enfin, Johanne Mauchand, avocate spécialisée en droit social, a rappelé les opportunités et les risques des nouveaux modes d’organisation du travail (télétravail, outils de communication à distance). Lire l’article de Maître Johanne Mauchand

DEUXIÈME TABLE RONDE : NOUVELLES OFFRES, NOUVEAUX BUSINESS MODELS & PERSPECTIVES

Pierre-Louis Désormière a invité chaque profession à présenter ses réflexions et ses solutions. Christiane Féral-Schuhl, Présidente du CNB a souligné les initiatives entreprises pour sensibiliser les avocats au numérique et leurs proposer des outils mutualisés. Pour l’ancien Bâtonnier de Paris, il faut répondre aux attentes des clients mais aussi savoir leur proposer de nouveaux services. Mais il existe des limites : oui à la visioconférence, non à la vidéo-audience. Éric Albou, Huissier de justice et créateur de la première plate-forme de dépôt de modèles et dessins utilisant la blockchain, et Cyril Murie, Directeur de l’innovation et de la stratégie à la Chambre Nationale des Commissaires de Justice, ont parlé des business models à réinventer et des initiatives (accélérateur et incubateur Syllex) pour œuvrer avec les startups. Serge Garrigou, Géomètre-expert et Président de la Commission numérique de l’UNAPL a présenté la “Charte pour assurer la confiance et la loyauté des services d’intermédiation en ligne et des plate-formes numériques” développée par les professions libérales, tous secteurs confondus. Marc Leviels, CPI associé de Regimbeau, a présenté la norme Norme AFNOR X50-276 « Management de l’innovation – Échanges de données informatisées relatives à la propriété intellectuelle » qui sécurise les échanges électroniques. Lire l’article de Marc Leviels. Enfin, Xavier Lièvre, associé de 14 Pyramides Notaires, a souligné l’importance d’un notariat « zéro papier » respectueux des Hommes.

EN CONCLUSION : ENSEMBLE POUR ALLER PLUS LOIN 

En conclusion, le Président de l’ACPI, Éric Le Forestier a notamment souligné l’importance de prolonger les échanges entre les professions réglementées du droit et du chiffre qui, ensemble, peuvent prétendre tirer le meilleur parti des technologies en valorisant pleinement l’intelligence humaine.

RESSOURCES

MERCI À NOS TOUS NOS PARTENAIRES : l’Institut des Hautes Études de Défense Nationale (IHEDN), EMERIZE, le think tank des professions réglementées du chiffre et du droit, et la Chambre nationale des Commissaires de Justice, ainsi que :

Elie Znaty, Directeur scientifique de Bertin Technologies, administrateur de l’ASRC et de France Innovation

2018 : Les opportunités à saisir dans le domaine de la médiation en propriété intellectuelle, à l’Hôtel de l’Industrie (Société d’encouragement pour l’industrie nationale) Thème : innovation et médiation : un duo d’avenir.

Initiée avec la Chambre arbitrale internationale de Paris (CAIP), cette opération avait pour objectif de sensibiliser l’écosystème des acteurs de l’innovation à la médiation en propriété intellectuelle.

Elle a réuni des startups (Thomas Landrain, co-fondateur et président de Just One Giant Lab) comme des grands groupes (Valentine Poylo, responsable du département PI – partenariats industriels, SNCF Réseau), les sociétés d’accélération du transfert de technologies (Laurent Baly, président de la SATT Sud-Est et président du Réseau SATT), des prestataires privés de R&D et d’innovation (Elie Znaty, directeur scientifique de Bertin Technologies, administrateur de l’ASRC et de France Innovation), une usine de prototypage (Benjamin Carlu, co-fondateur et président de l’Usine IO), des designers (Christophe Chaptal de Chanteloup, fondateur du cabinet en stratégie et organisation CC&A, directeur de Design fax et président de l’Agence pour la promotion de la création industrielle)… L’événement a également permis de présenter nos stratégies de PI à des acteurs académiques comme Stéphanie Dameron, professeur de stratégie, directrice de la chaire «Intelligence économique et stratégie des organisations» à l’université Paris Dauphine.

Ces Matinales ont également été l’occasion de nouer des partenariats avec la Caisse des dépôts et consignations, Arts & Métiers Accélération, BpiFrance…

Voir également vidéo de l’événement ci-dessous

Voir nos futurs événements

2017 : L’apport d’une démarche d’intelligence économique à la profession et à ses clients, une rencontre organisée dans l’enceinte de l’Ecole Militaire. Thème : l’intelligence économique et stratégique au service des cabinets de CPI.

Dans un contexte de guerre économique, les cabinets de CPI sont invités à compléter leur offre de services pour accompagner les chefs d’entreprise qui développent leur activité en France et à l’international.

L’intelligence économique et stratégique constitue une nouvelle corde à leur arc pour offrir à leurs clients un avantage concurrentiel.

Voir nos futurs événements

Le Design thinking au service de la relation client, une réflexion collaborative organisée à l’OpenMind Kfé

Ce thème a permis d’explorer la relation client sous trois angles complémentaires :

  • l’expérience client (parcours proposé par votre cabinet, hors ligne et en ligne, et ressenti du client) ;
  • la négociation des tarifs (stratégie pour satisfaire le client en préservant les marges des cabinets et leur capacité à s’adapter en innovant) ;
  • le développement de la clientèle (éléments clés de différenciation et marketing de l’offre).

Chaque cabinet a été invité à s’interroger sur son offre de services, à réfléchir à son positionnement et à comment adapter sa communication pour mieux valoriser son activité.

Ces Matinales ont également été l’occasion d’expérimenter une méthodologie « disruptive », bien connue des startups, tout en renforçant les liens entre les membres de l’ACPI.

Voir nos futurs événements

2015:  L’année du lancement des Matinales à l’Usine IO

Thème : La formation professionnelle mode d’emploi, comprendre et tirer profit de la loi du 5 mars 2014

Avec la participation de Guillaume de La Bigne et ses invités :

  • Jean-Marc Huart, sous-directeur des politiques de formation et du contrôle, Ministère du Travail
  • Karine Cabrol, chef de projet, Pôle R&D, Actalians
  • Gérard Goupil, président de la commission Affaires sociales, UNAPL

En savoir plus sur la loi du 5 mars 2014

Voir nos futurs événements

La vidéo des Matinales 2018